2019 - Numéro 008, Volume 2

LES QUARTIERS DE LA GUERRE A KORHOGO, ENTRE CONFLITS FONCIERS ET LUTTE D’INSERTION

KOFFI Yéboué Stéphane Koissy, KRA Kouadio Joseph, KONAN Kouamé Hyacinthe
Université Peleforo Gon Coulibaly, e-mails : koyestekoi@yahoo.fr, krajoseph@yahoo.fr, Konanhyacinth@gmail.com

Résumé

Occupée pendant près d’une décennie par une rébellion armée, la ville de Korhogo, pôle majeur du nord de la Côte d’Ivoire, a paradoxalement connu dans ce contexte de crise militaro-politique une forte croissance spatiale. La perte d’une part considérable de sa population fuyant les affres de la guerre n’a pas négativement affecté l’étalement spatial. Cette dynamique d’exception qui absorbe les espaces ruraux et agricoles périphériques a donné lieu dans le paysage urbain à plusieurs quartiers ou sous-quartiers. Cet héritage de la crise né d’une faible maitrise foncière engendre de multiples passifs. L’objectif de cette contribution est d’identifier les facteurs de l’émergence de ces quartiers et les modalités d’insertion dans le tissu urbain post-crise.
L’approche méthodologique adoptée s’appuie sur une documentation statistique et cartographique à partir des recherches antérieures et complétée par des enquêtes de terrain.
Les résultats montrent que non seulement des logiques culturelles, politiques et économiques expliquent le développement de ces quartiers mais leur insertion dans le tissu urbain légal provoque des conflits fonciers eu égard au contexte de vide réglementaire dans lequel s’est effectué les opérations de lotissement. Ainsi, 26,7% de ces quartiers ne sont toujours pas approuvés.

Comments are Closed

Theme by Anders Norén