2019 - Numéro 008, Volume 2

LOGIQUES DE TRANSFORMATION DES VOIRIES URBAINES EN LIEUX DE TRANSPORT A ABIDJAN ET KORHOGO (COTE D’IVOIRE)

ZOUHOULA BI Marie Richard
Département de Géographie – UFR des Sciences Sociales
Université Peleforo Gon Coulibaly – Korhogo (Côte d’Ivoire)
mrzouhoula@yahoo.fr


Résumé

En Côte d’Ivoire, l’absence d’infrastructures du réseau de transport des taxis artisanaux, malgré leur primauté dans les offres de transport urbain, a poussé les acteurs à transformer les voiries en lieux de transport. A partir de ces lieux d’organisation des dessertes, les syndicats ont mis en place une gestion dont le profit qu’ils en tirent est subordonné à la sous-traitance des titres de transport des municipalités. Dès lors, quelles logiques expliquent-elles la transformation des voiries en lieux de transport dans les villes d’Abidjan et de Korhogo ? L’objectif de l’article est d’analyser les logiques de transformation des voiries de ces deux villes en lieux de transport. La méthodologie s’appuie sur une approche comparative. Les données ont été collectées grâce à des visites de sites et à des entretiens auprès de responsables municipaux et syndicaux ainsi que d’opérateurs.
L’étude a abouti à deux résultats : la logique spatiale explique la transformation des voiries en lieux de transport ; la logique économique révèle l’assimilation des lieux de transport en espaces de vie et de travail.
Mots clés : transport collectif, woro-woro, moto-taxi, Abidjan, Korhogo, Côte d’Ivoire.

Comments are Closed

Theme by Anders Norén