2014 – Numéro 003, Volume 1

ACTIVITÉS AGRICOLES ET DÉGRADATION DES RESSOURCES VÉGÉTALES LIGNEUSES DANS LA COMMUNE DE DASSA-ZOUMÉ, AU BÉNIN

KADJEGBIN Roméo(1), ODJOUBÉRÉ Jules(2), GIBIGAYE Moussa(1), HOUSSOU S. Christophe(3)

(1) Laboratoire d’Etudes des Dynamiques Urbaines et Régionales (LEDUR), Université d’Abomey-Calavi

(2) Laboratoire de Biogéographie et d’Expertise Environnementale (LABEE), Université d’Abomey- Calavi.

(3) Laboratoire Pierre Pagney : Climat, Eau, Ecosystèmes et Développement (LACEED), Université d’Abomey-Calavi

RÉSUMÉ

Les espèces végétales ligneuses de la Commune de Dassa-Zoumé subissent aujourd’hui les conséquences de pratiques agricoles caractérisées par un défrichement intégral des espaces boisés. Quel est l’effet de cette pression agricole sur la dégradation des ressources végétales dans la commune de Dassa-Zoumé ? La présente recherche vise à étudier les effets des activités agricoles sur les ressources végétales ligneuses en vue de contribuer à l’amélioration de la gestion de ce patrimoine en péril.

A cet effet, 40 placeaux de 30 m x 30 m ont été respectivement installés dans les exploitations agricoles et dans les espaces non encore cultivés. L’inventaire des espèces végétales vivantes de diamètre supérieur ou égal à 10 cm a été effectué dans et en dehors des exploitations.

Il en résulte deux résultats majeurs : (i) la richesse spécifique des espaces non cultivés est de 14 espèces contre 9 espèces dans les champs ; (ii) la densité des espèces est respectivement de 52 pieds / ha et 336 pieds / ha dans les champs et dans les espaces non encore cultivés. Ces résultats apportent la preuve que les activités agricoles ont pour effet une baisse significative de la richesse spécifique de la flore  ligneuse. Aussi est-il urgent de développer l’agroforesterie, afin d’assurer un développement durable des écosystèmes forestiers dans la commune.

Mots clés : ressources végétales ligneuses, dégradation, activités agricoles, Dassa-Zoumé, Bénin.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén