2016 - Numéro 005, Volume 1

VARIATION SPATIO-TEMPORELLE DES ÉTATS DE SURFACE À PARTIR DE DONNÉES RADAR AU SUD-OUEST DU NIGER

SYLLA Daouda

Institut de Géographie Tropicale (IGT),

Université Félix Houphouët-Boigny, Cocody, Abidjan (Côte d’Ivoire)

RESUME

Les régions soudano-sahéliennes sont particulièrement affectées par le processus de désertification défini comme une dégradation des sols et de la couverture végétale. Pour bien appréhender et lutter contre ce phénomène, des stratégies globales ont été mises en œuvre. La présente recherche a pour objectif principal d’analyser les changements des états de surface (végétation et sol) sur une zone située dans le sud-ouest du Niger. La méthodologie présentée ici est similaire à celle développée par Moisan mais adaptée aux données ERS 1-2 et ENVISAT couvrant la zone d’étude de 1993 à 2009. Elle est basée sur une analyse en composantes principales ayant pour intrants des images de différences de . La première composante principale qui est une moyenne des variables de départ en l’occurrence des images de différences est utilisée pour exprimer le degré de changement des états de surface. Les résultats permettent d’évaluer les potentialités de l’ACP appliquée sur des images de différences de , comme outil de détection des changements. Et la forte corrélation entre la CP1 et l’image de différence maximale autorise à conclure qu’elle exprime effectivement les changements significatifs de  à l’intérieur de l’espace d’étude. En perspective, une règle de fusion probabiliste définie par la théorie de Dempster-Shafer sera utilisée afin de caractériser les changements observés des états de surface.

Mots clés : radar, détection de changements, état de surface, région soudano-sahélienne, Niger.

ABSTRACT

Spatio-temporal variation of surface conditions using the radar data in the south-western region of Niger

Sudano-sahelian regions are particularly affected by the process of desertification, which is defined as soil and vegetation cover degradation. To better understand and fight this phenomenon, global strategies have been implemented. The main objective of this study is to analyze the surface conditions (vegetation and soil) for the south western region of Niger. The method used is similar to that developed by Moisan but adapted to ERS1-2 and ENVISAT data acquired between 1993 and 2009. It is based on a Principal Component Analysis performed on change images. The first Principal Component that is an average of the original variables is used to interpret the extent of change in surface conditions. This method allows to assess the potential of ACP applied to difference images, such as change detection tool. In perspective, the probabilistic fusion rule of Dempster-Shafer will be used to characterize the observed changes in surface conditions.

Key-words: radar change detection, surface conditions, sudano-sahelian region, Niger

Leave a Reply

Theme by Anders Norén