2016 - Numéro 005, Volume 2

COOPERATION DE JUMELAGE NIORT-ATAKPAME : UN CATALYSEUR DU DEVELOPPEMENT COMMUNAL

TAKILI Madinatètou1 et DANVIDÉ Taméon Benoît2 (

1 Université de Lomé (Togo)

2 Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU), Lomé-Togo,

E-mails : mtakili@tg.refer.org/takili1970@yahoo.fr, bendanvide@gmail.com

RESUME

            La coopération de jumelage connaît depuis les années 1980 une expansion fulgurante, et de nombreuses villes africaines ont signé des accords de jumelage avec celles des pays développés pour promouvoir leur processus de développement. Atakpamé, commune de plein-exercice, s’est engagée dans ce partenariat de proximité depuis 1986 avec la ville de Niort en France. Contrairement aux autres villes togolaises dans lesquelles les actions de ce partenariat se révèlent fragmentaires, à Atakpamé, les réalisations issues de la coopération de jumelage sont considérables. Cet article vise à montrer l’impact de la coopération de jumelage dans le développement communal d’Atakpamé.

            Pour atteindre les objectifs de l’étude, des documents portant sur la coopération décentralisée, le jumelage et la ville d’Atakpamé ont été consultés. Des enquêtes ont été faites sur le terrain pour recenser les réalisations de la coopération, et des sondages et des entretiens ont été réalisés auprès des acteurs impliqués dans ce partenariat.

            Les résultats révèlent qu’outre d’importants ouvrages relatifs à la construction des voies, de l’Hôtel de ville, des bâtiments scolaires, des équipements marchands, des latrines publiques, à l’aménagement des sources de captage d’eau potable, et à la réhabilitation de la bibliothèque municipale, cette coopération contribue à l’urbanisme participatif. Cependant, Atakpamé doit surmonter des contraintes majeures liées à la gouvernance administrative régie par des délégations spéciales, au déficit de l’équipement urbain, à la précarité du budget municipal, qui entravent non seulement la qualité de cette coopération mais aussi son développement local.

Mots-clés : commune de plein-exercice, coopération de jumelage, développement communal, contraintes majeures, Atakpamé.

ABSTRACT

Niort-Atakpame twin cooperation: a catalyst for municipality development

The twinning cooperation has known a rapid expansion since the 1980s, and many African cities have signed twinning agreements with those developed countries cities to promote their development process. Atakpamé, a full-function township, is committed to such close partnership since 1986 with Niort in France. Unlike other Togolese cities in which the actions of this partnership remain fragmentary, in Atakpamé, the achievements of Niort are significant. This article aims to show the impact of the twinning cooperation in Atakpamé communal development.

In order to conduct the current survey, documents relating to decentralized cooperation, city twinning related archives and the city of Atakpamé have been consulted. Investigations have been conducted in the said city in order to record so far outcome achievements of the cooperation, sampling surveys and talks have been realized with the help actors fully implied in the partnership.

The obtained results reveal that apart from many relevant road works that have been achieved, the City Hall, some school buildings, some specialized marketable equipments, the public latrines, the construction of some infrastructures for the collection of drinking water and the rehabilitation of the library municipality have been materialized. This Cooperation contributes to the partaking of the citizens in urbanization. However, Atakpamé has to overcome some key constraints such as its governance made through some Representative of the State, the urban low equipment in modern facilities, the precariousness of the municipality functioning budget, and many others, which handicap not only the development of the city but also the quality of the Cooperation.

Key words: Atakpamé, Fully autonomous city, Twinning Cooperation, Communal development, key constraints.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén