2017 - Numéro 006, Volume 1

FABRICATION DU BEURRE DE KARITE ET RISQUES SANITAIRES A NATIOKOBADARA DANS LA VILLE DE KORHOGO (NORD DE LA COTE D’IVOIRE)

GOGOUA Gbamain Éric1, TUO Péga2, ANOH Kouassi Paul2

1-Département de Géographie, Université Péléforo Gon Coulibaly, Korhogo

2-Institut de Géographie Tropicale, Université Félix Houphouët-Boigny-Abidjan    Emails : gogouagbamaineric@gmail.com, pega12007@yahoo.fr, anohpaul@yahoo.fr

RÉSUMÉ

La fabrication du beurre de karité est un modèle socio-économique réussi par les femmes de Natiokobadara à Korhogo dans le Nord de la Côte d’Ivoire. Cette activité est devenue une source de revenu pour ces dernières permettant ainsi, à certaines de contribuer au budget familial. Cependant, le processus de fabrication du produit final qui est le beurre de karité, les expose à des risques sanitaires. Cette étude appréhende les risques de santé encourus par les femmes lors de la fabrication du beurre de karité. Elle s’appuie sur une recherche documentaire et des enquêtes de terrain. Les résultats montrent que la fabrication du beurre de karité est une activité qui est détenue par des femmes analphabètes. Aussi, le mode de production demeure-t-il archaïque. Les étapes de la fabrication engendrent des problèmes environnementaux comme la stagnation des eaux usées dans des fosses à ciel ouvert et la pollution par la fumée de l’environnement de travail. Par conséquent, les productrices sont exposées à des risques sanitaires qui se manifestent par des maladies respiratoires (41,83%) et ophtalmiques (30,66%). Une attention particulière mérite d’être accordée par les gouvernants et les organisations internationales sur les conditions de travail des femmes de Natiokobadara. Une modernisation du processus de fabrication du beurre de karité dans un environnement sain, est indispensable pour une insertion socio-économique réussie des femmes en Côte d’Ivoire.

Mots clés : beurre de karité, problèmes environnementaux, risques sanitaires, Natiokobadara, Korhogo.

ABSTRACT

Manufacture of shea butter and sanitary hazards in Natiokobadara City, Korhogo (northern Côte d’Ivoire)

The manufacture of shea butter is a successful socio-economic model by the women of Natiokobadara in Korhogo, a town in northern Côte d’Ivoire. This activity which has become a source of income for those ones allows them to provide for their family. However, the process of manufacturing the final product which is shea butter, exposes them to health risks. This study apprehends the health risks incurred by the women during the manufacturing process. It focuses on a desk research and field surveys. The results show that the manufacture of shea butter is an activity which is held by illiterate women. Besides, the mode of production still remains archaic. The steps of manufacture provok some environmental problems such as the stagnation of waste water in opencast pits and pollution by the smoke of the work environment. Consequently, the producers are exposed to health risks which appear by both respiratory (41,83%) and ophthalmic (30,66%) diseases. A particular attention has to be payed by governments and international organizations on Natiokobadara’s women working conditions. A modernization of the manufacturing process of shea butter in a healthy environment is essential for a successful socio-economic insertion of the women in Côte d’Ivoire.

Key words: shea butter, environmental problems, health risks, Natiokobadara, Korhogo.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén